Eupen 29.03.2015

Bonsoir à tous,

comme certains d'entre vous, j'ai fait abstraction du magnifique temps de ce matin et je me suis mis en route pour Eupen.
Je pense que tout le monde sera d'accord sur le fait qu'il faisait un petit humide dans les chemins ;-)
Sortie réalisée avec un ami en mode calmos au vu des conditions.
Enfin fini de se plaindre, parlons de la randonnée :-)
Premier test de mon nouveau joujou : Une belle GoPro 4 Black Edition offerte par madame ! :-D
Le petit montage se retrouve à la suite de ce post. Malheureusement, la boue a rendu le tournage bien moins net que prévu. Mais vous me direz ce que vous en pensez :-).

Petite précision sur mon équipement pour cette randonnée, je suis parti avec des Racing Ralph sans dessins... Autant dire que je savais que ça allait être long :-D :-P
Tous les chemins étant connu et reconnu, pas de surprise particulière. Reprise d'anciens chemins oubliés et de certains raccourcis peu utilisés.
Le tour commence calmement en logeant la route de la câblerie. Au bout du sentier, première difficulté, tournant à 90° et on commence à monter (vous le verrez sur la vidéo, ça ne montait pas pour tous ;-) ) suivis par une petit descente tranquille.
De chemins en chemins, nous nous retrouvons à Goé pour l'une des descente qui à le plus souffert des conditions climatiques de ces dernières années.
Une fois en bas, on longe l'eau sur un très joli sentier pour arriver derrière le terrain de foot de Dolhain. Le tout nous amenant à la terrible côte des pompiers de Dolhain... Elle aura laissé des traces chez la plus part des cyclistes présents autour de nous.
Très jolie petit crochet par Goé et par son Aqueduc qui nous emmène vers une autre difficulté de la journée --> la côte d'Envemat Beton !
Mais une fois arrivé au dessus en pagayant plus qu'on ne pédalait, c'est une jolie mare de boue qui nous a guidé à travers le bois.
Une belle descente dans les pierres et les racines nous conduit jusqu'à la dernière montée avant le ravito --> en dessous de la sortie du barrage de la Gileppe.
Le ravitaillement était vraiment assez bien fournis et très accueillant.
La descente jusqu'à la grande route de Dolhain est très technique à cause de la boue et des trous toujours plus profond.

(Petite pensée pour ce biker qui a piqué ma fierté dans la montée du chêne du rendez-vous, je pense qu'il va attendre un peu avant de reprendre son VTT ;-) :-P )

Entre montées et descentes, nous arrivons enfin à la côte de la maison du garde de Membach. Toujours aussi boueuse et glissante dans les grosses pierres. Cependant tout passe et on se sent bien une fois au dessus!
Finalement les 46km ont été bouclés en 3h pour 15,1km/h, pas terrible mais vu les conditions c'est pas encore dramatique...

Donc pour résumer, comme toujours les bois de la Gileppe et d'Eupen sont extraordinaires ! Même si on connait tous tout les chemins, on prend énormément de plaisir à revenir.

La vidéo est disponible sur le site Facebook du GGHF (la page est accessible à tous, même ceux qui ne sont pas inscrits ;-) )
https://www.facebook.com/GGHFVTT?fref=ts

Réponses

  • Salut Axel,

    Tous ceux qui ont été à Eupen hier je les félicite pour leur courage car il en fallait une bonne dose pour affronter cette météo déplorable pour n'importe quelle organisation.

    J'y étais mais uniquement à l'inscription vers 9h. (J'ai eu du mal à digérer le décalage horaire)

    Elle est où la vidéo sur Facebook ? (toujours en upload peut-être ?)


    Seb
  • Salut Séba,

    oui elle a été uploader à 100% une fois. Et puis Facebook m'a censuré en disant que je ne pouvais pas la mettre... Donc j'ai du la relancer une nouvelle fois.
    C'est un montage de 10minutes qui fait 1Go. Donc ça prend du temps haha

    Axel
  • Je voulais faire les 45 hier mais on s'est rabattu sur les 35 vu les conditions!
    Je me suis bien amusé à braver les éléments... J'étais relativement en forme et les côtes passaient pas mal! J'ai quand même monté la première à pied à cause du tournant à 270° et pour ne pas me cramer tout de suite et la montée des écureuils. Impossible pour moi!
    Quelques descentes amusantes et une envie d'y retourner sur les 55 par temps sec.

    Les plquettes de frein ont moins aprécié la boue par contre!
Connectez-vous ou Inscrivez-vous pour répondre.